André Obey - Réseau des maisons d'écrivain et patrimoines littéraires – Hauts-de-France André Obey - Réseau des maisons d'écrivain et patrimoines littéraires – Hauts-de-France

André Obey

1892-1975


Né à Douai, André Obey a vécu en grande partie à la capitale et sur les bords de la Loire. Une rencontre décisive avec Jacques Copeau (1879-1949), fondateur en 1913 du Théâtre du Vieux-Colombier puis de la Compagnie des Copiaux (devenue Compagnie des Quinze) en 1924 le fait passer au début des années 1930 de l’écriture romanesque à la dramaturgie. Il écrit pour les compagnies précitées avant de devenir administrateur à la Comédie Française de 1945 à 1947. André Obey s’est fait connaître par plusieurs romans. L’orgue du stade, consacré au monde de l’athlétisme est paru en 1924. Les deux autres, Le gardien de la ville et Le joueur de triangle, de nature autobiographique se centrent sur la jeunesse douaisienne de l’auteur. Malgré une langue classique, son théâtre peut être qualifié d’avant-gardiste. Il retravaille, en dialogue avec le monde contemporain mythes fondateurs (Noé, Lazare, Le viol de Lucrèce) et figures classiques du théâtre (Dom Juan dans L’homme de cendre, Iphigénie dans Une fille pour du vent). La bibliothèque municipale de Douai possède une collection d’éditions des œuvres d’André Obey ainsi que plusieurs manuscrits de pièces et dessins de costumes.

Retour en haut