Lecture en vidéo : Andromaque, les Fureurs d’Oreste

William Bouguereau, les Remords d’Oreste (1862)
© William Bouguereau, les Remords d’Oreste (1862)
Association Jean Racine et son terroir

Dernière mise à jour le 7 juillet 2020

 

Quand Jean Racine écrit Andromaque, en 1667, il n’a pas encore 28 ans.

L’ancien code d’honneur « à la romaine » des pièces de Corneille commence cependant à être dépassé, et Jean Racine le sent : dans la fougue de sa jeunesse, il veut donc affirmer ses talents par d’autres choix.
Andromaque, sa troisième pièce, sera un coup de tonnerre sur la scène dramatique de l’époque.

L’association Jean Racine et son terroir et le Petit Théâtre de Montgobert propose la lecture des Fureurs d’Oreste, scène finale de la pièce, où Oreste, fou d’amour pour Hermione, vient d’apprendre qu’elle s’est suicidée sur le corps de Pyrrhus. Il sombre dans la folie…

 

Voir sur le site internet de l’association :
https://museejeanracine.neopse-site.fr/fr/rb/334414/animations-tout-public

Voir sur la chaine vidéo :
https://www.youtube.com/playlist?list=PLZGGAyF7OxhFxHhKDT2sQ70gIayttOxWm

William Bouguereau, les Remords d’Oreste (1862), détail
William Bouguereau, les Remords d’Oreste (1862), détail
Retour en haut